Aller au contenu principal

Le Comité pour l'élimination de la discrimination raciale a clos les travaux de sa cent quatrième session durant laquelle il a examiné les rapports du Liban et des Pays-Bas

Meeting Summaries

 

Le Comité pour l'élimination de la discrimination raciale a clos, cet après-midi, les travaux de sa cent quatrième session, qui se tenait de manière virtuelle depuis le 9 août dernier, sous la présidence de Mme Li Yanduan (Chine), et au cours de laquelle il a examiné les rapports du Liban et des Pays-Bas.

Présentant une synthèse des activités du Comité pendant la session, Mme Rita Izsák-Ndiaye, rapporteuse du Comité, a remercié le Liban et les Pays-Bas d'avoir accepté le dialogue virtuel que les membres du Comité ont eu avec eux. La rapporteuse a ensuite indiqué que le Comité avait, durant cette session, examiné les rapports de suivi concernant la Colombie, El Salvador, la Lituanie et l'Ouzbékistan, et adopté une liste de questions préalables en vue de l’examen ultérieur du rapport de l'Inde.

Pendant cette session, le Comité n’a pas examiné de communications interétatiques ni de communications individuelles. Par ailleurs, dans le cadre de la procédure d'alerte rapide et d'action urgente, il a décidé d’envoyer cinq lettres concernant des situations dans quatre pays.

Le Comité a, d’autre part, décidé d'examiner le rapport sur la justice raciale préparé par la Haute-Commissaire aux droits de l’homme conformément à la résolution 43/1 du Conseil des droits de l'homme. Le Comité a discuté de la manière dont il pourrait donner une suite adéquate à ce rapport, en particulier s’agissant de sa collaboration avec le nouveau mécanisme d'experts indépendants créé par le Conseil en tant que mesure de suivi du rapport de la Haute-Commissaire.

D’autre part, pour améliorer ses méthodes de travail, le Comité a adopté des lignes directrices relatives à l'élaboration des recommandations générales, qui ont été publiées sur le site Internet. Ces lignes directrices seront appliquées lors de l'examen des prochaines recommandations générales du Comité.

Pendant la session, le Comité a également adopté son rapport annuel concernant les trois sessions virtuelles qu’il a tenues en 2020 et 2021.

À sa prochaine session – qui doit se tenir à Genève du 15 novembre au 3 décembre 2021 –, le Comité examinera les rapports de Bahreïn, de la Bolivie, du Danemark, de Singapour, de la Suisse et de la Thaïlande.

Pour de plus amples renseignements concernant cette 104ème session du Comité, y compris les observations finales du Comité concernant les rapports présentés par les États parties à la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale, veuillez consulter la page internet consacrée aux travaux de cette session sur le site internet du Haut-Commissariat aux droits de l'homme.

 

CERD21.007F