Aller au contenu principal

LE NOUVEAU REPRÉSENTANT PERMANENT DE L’AFGHANISTAN PRÉSENTE SES LETTRES DE CRÉANCE

Presentation of Credentials
NEW PERMANENT REPRESENTATIVE OF AFGHANISTAN PRESENTS CREDENTIALS TO THE DIRECTOR-GENERAL OF THE UNITED NATIONS OFFICE AT GENEVA

M. Nasir Ahmad Andisha a présenté aujourd'hui à M. Michael Møller, Directeur général de l'Office des Nations Unies à Genève, les pouvoirs l'accréditant comme Représentant permanent de la République islamique d’Afghanistan auprès de l'Office.

Avant cette nomination, M. Andisha était, depuis 2015, Ministre adjoint des affaires étrangères de l’Afghanistan après avoir été, de 2011 à 2015, Ambassadeur de son pays en Australie – et concomitamment en Nouvelle-Zélande et aux Fidji.

M. Andisha a été Directeur général du cinquième Département politique (Amérique et Australie) du Ministère afghan des affaires étrangères de juin 2010 à août 2011, après avoir été Directeur général adjoint du même Département de septembre 2009 à mai 2010.

Toujours au sein du Ministère des affaires étrangères, M. Andisha a été, de 2006 à 2007, Directeur des relations multilatérales et des institutions financières internationales au sein de la Division de la coopération économique. Pendant cette même période, il a aussi été consultant auprès du Secrétariat de la Charte de l’énergie, à Bruxelles. Auparavant, M. Andisha a notamment été Chef de Cabinet du Ministre adjoint des affaires étrangères en charge de la coopération économique, en 2005 et 2006. De 1999 à 2001, il a également été agent de terrain pour le Comité international de la Croix-Rouge.

Titulaire d’un doctorat en études diplomatiques de l’Université nationale australienne (Canberra), M. Andisha possède également un master en relations internationales, économie et développement de l’Université A&M du Texas et un bachelor en économie, administration publique et science politique de l’Université Osmania d’Hyderabad (Inde).

Né le 11 janvier 1979 à Kapisa, en Afghanistan, M. Andisha est marié.



Ce document est destiné à l'information; il ne constitue pas un document officiel

CR/19/8F