Aller au contenu principal
Alley of Flags

La préservation des valeurs du multilatéralisme et de la coopération internationale, qui sous-tendent la Charte des Nations Unies et le Programme de développement durable à l'horizon 2030, est fondamentale à la promotion et au soutien des trois piliers de l'ONU - paix et sécurité, développement et droits de l'homme.

Pour marquer la Journée internationale du multilatéralisme et de la diplomatie pour la paix, les Nations Unies à Genève ont invité des représentants des États membres ayant des missions permanentes à Genève et des jeunes qui revendiquent le droit d'avoir leur mot à dire dans les affaires mondiales à s'exprimer sur les valeurs du multilatéralisme et comment ce concept joue un rôle dans la résolution des défis prioritaires d'aujourd'hui.

Comment la diplomatie multilatérale a-t-elle fait une différence dans leur carrière ? Et, comment pensent-ils qu'elle joue un rôle dans la réalisation des objectifs du Programme de développement durable à l'horizon 2030 ? Écoutez les Représentants permanents du Botswana, du Costa Rica, de l'Inde, de la Moldavie et des Pays-Bas auprès des Nations Unies à Genève, ainsi que les jeunes délégués de la Suisse et de l'Allemagne, parler de la façon dont ils ont vécu l'impact de la diplomatie multilatérale et pourquoi elle reste particulièrement pertinente aujourd'hui (en anglais). 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le multilatéralisme au sein du monde qu'ils veulent

Des jeunes du monde entier ont participé à Genève à l'Assemblée mondiale de la jeunesse du 20 au 22 avril pour explorer des solutions aux défis environnementaux de la planète et adopter une Charte mondiale de la jeunesse.

Organisé par Geneva Youth Call, un mouvement né de l'initiative ONU75, le rassemblement a été appuyé par les Nations Unies à Genève, l'Université de Genève et la Fondation Kofi Annan. Les jeunes avaient beaucoup à dire sur le rôle du multilatéralisme dans le contexte mondial actuel et pourquoi il est important que la voix des jeunes en fasse partie intégrante.

Abe Lim picture

 

Les jeunes doivent s'investir dans le multilatéralisme, car nous serons les prochaines générations de dirigeants, de politiciens, d'enseignants et de travailleurs. Nous avons la possibilité de participer et de transmettre nos valeurs afin d'élaborer de nouvelles politiques internationales.  
Abe Lim, Fondatrice, Purpose Plastics

Sharon Matongo picture

 

Le multilatéralisme signifie travailler ensemble avec différents groupes de personnes. Les jeunes devraient y participer, car nous coexistons avec les autres qui sont assis à la table et prennent les décisions. Il n'y a aucune raison pour qu'un groupe, y compris la jeunesse, soit exclu de ces discussions. Tout le monde devrait être représenté dans le cadre du multilatéralisme : si ce n'était pas le cas, cela créerait des résultats injustes.  
Sharon Matongo, co-fondatrice, Charity Drive Zimbabwe, Kofi Annan Change Maker 2021

Jerome Lanci picture

 

Le multilatéralisme est un principe fondateur des Nations Unies. Le défi est d'en élargir le sens, afin que chaque partie du monde - y compris les jeunes - puisse se sentir représentée par ce concept.
Jérôme Lanci, co-fondateur, Geneva Youth Call

 

Eva Luvisotto picture

 

Le multilatéralisme est une question centrale, car la coopération entre les parties est essentielle, les plaçant sur un pied d'égalité pour progresser ensemble. 
Eva Luvisotto, co-fondatrice, Geneva Youth Call

 

 

 

Noa Rakotoarijaonina picture

 

Le multilatéralisme fait écho au fait que les États souverains travaillent ensemble et prennent des décisions qui affectent le monde. Il doit permettre de faire entendre les intérêts de catégories souvent sous-représentées, comme les jeunes.
Noa Rakotoarijaonina, co-fondateur, Geneva Youth Call

 

 

Tatiana Valovaya, Directrice générale de l'ONU Genève, sur l'importance d'inclure la voix des jeunes dans une forme de multilatéralisme plus inclusif.