Aller au contenu principal

L'ONU Genève a pour objectif de garantir bien avant 2030 l'égalité des sexes sur le lieu de travail, y compris aux postes les plus élevés (Secrétaire général adjoint / Sous-Secrétaire général) et dans l'ensemble du système.

Les initiatives à cet égard consistent, notamment, à assurer la représentation équilibrée des deux sexes dans les panels d'experts et d'intervenants lors des conférences et événements au Palais des Nations.

Engagement en faveur de l'égalité des sexes.

 

La politique sur la promotion de l'égalité des sexes et le renforcement des moyens d'action des femmes, applicable à l'échelle du système des Nations Unies, a été adoptée par le Conseil des chefs de secrétariat des organismes des Nations Unies pour la coordination (CCS) en 2006. Cette politique vise à promouvoir l'objectif de l'égalité entre les femmes et les hommes, l'autonomisation des femmes au sein des  politiques et des programmes du Système des Nations Unies, ainsi qu'à mettre en oeuvre les conclusions concertées 1997/2.1. du Conseil économique et social.

La politique vise à accélérer les efforts effectués au sein du  système des Nations Unies pour atteindre l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes à travers la mise en œuvre pratique des engagements mondialement convenus qui figurent dans les textes issus de toutes les grandes conférences et réunions au sommet des Nations Unies, ainsi qu'à fournir un leadership fort au sein des organisations pour veiller à ce que la problématique de l'égalité des sexes soit bien intégrée dans toutes les pratiques, politiques et programmes organisationnels.

La politique définit six éléments essentiels pour la promotion de l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes:

  • Renforcer la responsabilité en faveur de l'égalité des sexes.
  • Consolider l'application d'une gestion axée sur les résultats pour l'égalité des sexes.
  • Mettre en place un contrôle par le suivi, l'évaluation et l'établissement de rapports.
  • Allouer des ressources humaines et financières suffisantes.
  • Développer et/ou renforcer les capacités et les compétences du personnel en faveur de l'intégration des politiques d'égalité entre les hommes et les femmes.
  • Assurer la cohérence/coordination et la gestion des connaissances/informations aux niveaux mondial, régional et national.

champions de parité femme-homme

Director-General Valovaya

Tatiana Valovaya
Directrice générale, ONU Genève
@un_valovaya

"En tant que première Directrice générale de l'Office des Nations Unies à Genève, et ayant travaillé dans des sphères à prédominance masculine pendant de nombreuses années, j'ai pour objectif ultime que les femmes et les hommes bénéficient de l'égalité des chances dans mon organisation et au-delà. Il est clair que nous n'atteindrons aucun de nos objectifs si la moitié de l'humanité est laissée de côté."

Je soutiens l'Engagement ICG de parité dans les panels:

Organiser une enquête de suivi sur les perceptions du personnel à l'égard de l'égalité des sexes à l'ONU Genève, pour évaluer l'impact des actions liées au genre au cours des deux dernières années. Communiquer sur l'élaboration de la politique de l'ONU Genève en matière d'égalité des sexes après 2020.

Faire des propositions innovantes et concrètes pour favoriser l'égalité des sexes à l'ONU Genève.

Résultats du Plan d’action à l’échelle du système des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONU GENEVE-SWAP pour System-Wide Action Plan en anglais)

Le plan d'action historique adopté en 2012 a depuis servi de cadre de responsabilisation pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes dans l'ensemble du système des Nations Unies. Ce plan établit un ensemble de mesures communes permettant de mesurer les progrès accomplis par les entités des Nations Unies en faveur de l'égalité entre les sexes, y compris l'intégration d'une démarche antisexiste dans toutes leurs opérations. L'ONU Genève publie ses résultats chaque année depuis 2014. Chaque entité rend compte de ses résultats ONU-SWAP chaque année.