Pasar al contenido principal

2022 Ferney Voltaire International Model United Nations

  | Tatiana Valovaya Speech

 

Bonjour et bienvenus au Modèle des Nations unies du Lycée international de Ferney Voltaire !

Welcome to the FerMUN 2022!

Chers participants,

J’aurais été très heureuse de pouvoir vous accueillir à l’Office des Nations Unies à Genève, vous, les jeunes de notre région, et ceux des autres 39 écoles qui nous rejoignent depuis 17 pays du monde entier. Malheureusement, l’état actuel de la pandémie a obligé les autorités du Lycée à être prudents et à opter pour une conférence en ligne. Je sais que certains d’entre vous peuvent être déçus de ce choix, mais ce qui compte, c’est que le FerMUN puisse avoir lieu. Et je suis heureuse de pouvoir vous accueillir virtuellement, en attendant l’occasion de pouvoir le faire en personne dans le futur.

La conférence de 2022 est la douzième édition du FerMUN, que nous avons la chance d’accueillir. Pendant tous ces années, nous avons vu votre programme grandir et se développer, en formant à la négociation multilatérale de milliers de jeunes de tous horizons. Vous devez être fiers du travail accompli, et nous nous réjouissons de l’intérêt toujours croissants de la jeunesse du monde pour les enjeux internationaux et les valeurs défendues par les Nations Unies.

When I was thinking about what I would say to you, the health situation kept coming back to my mind. In the last two years, everything has become much more difficult, and the fact that this year’s FerMUN is a virtual conference is just the latest confirmation of this dire situation.

Indeed, the pandemic has highlighted the structural and systemic problems of many countries and strongly hit children and youth worldwide. The world as we knew it has changed dramatically and you are among those who have suffered the most, whether for the disruption of your education, or the difficulties in travelling or simply in enjoying the company of your friends.

As the Secretary-General of the United Nations, António Guterres, said in his end of year message, the pandemic is a moral and real-life test. And together with the health crisis and the unequal distribution of vaccines come other test, such as the deepening of poverty, the worsening inequalities, the falling short of climate commitments and the ongoing conflicts, divisions, and misinformation.

Mais il y a de l’espoir, nous dit le Secrétaire général. Les temps de grandes épreuves sont aussi des temps de grandes opportunités, en particulier celle de nous rassembler dans la solidarité, de nous unir autour de solutions qui pourront bénéficier à toutes et à tous.  Et d’avancer – ensemble – pleins d’espoir dans ce que notre famille humaine peut accomplir. Se relever doit donc être le maitre mot en 2022, pour nous tous, pour la planète et pour la prospérité.

Mais le relèvement ne sera pas possible sans la participation des jeunes comme vous à la reconstruction d’un monde meilleur. Voici une expression que vous avez peut-être entendu souvent dans la bouche des décideurs politiques. Oui, nous avons besoin d’un monde meilleur. Mais ce n’est pas une formule creuse, un vœu pieux qui n’inspire plus personne. C’est un véritable objectif des Nations Unies, une obligation morale de la communauté internationale pour sortir le monde du chaos dans lequel nous nous trouvons.

A better world is a world where, as the Secretary-General says, every person, everywhere can be vaccinated. Where wealthier countries support the developing world with financing, investment, and debt relief. Where mistrust and divisions are replaced by science, facts, and reason. Where conflicts are resolved with a renewed spirit of dialogue, compromise and reconciliation. And finally, where climate commitments match the scale and urgency of the crisis.

The Sustainable Development Goals show us the way to achieve these objectives that cannot be addressed by any single country, by any single organization, or by any single generation on their own. We need to work all together, harness the creative energy and the enthusiasm of us all, in order to succeed as one.

Et nous avons besoin de la jeunesse du monde pour les mettre en œuvre. Nous avons besoin de votre leadership, et pas seulement en raison de votre autorité morale pour l'avenir que nous voulons. Vous êtes aussi et surtout une voix critique du présent, par votre expérience, vos compétences et vos réalisations très concrètes. 

On dit souvent que vous êtes les leaders de demain.  Mais vous êtes déjà les leaders d'aujourd'hui ! Votre participation à cette conférence le confirme : tout au long des derniers mois, vous avez été prêts à sacrifier votre temps libre pour développer vos compétences de négociateurs, comprendre les enjeux que vous allez discuter pendant ces jours-ci et organiser une véritable conférence internationale. Je vous félicite pour votre engagement !

I am sure that in the next days, you will be able to create a positive environment, which will be conducive to constructive discussions and problem solving. You will be able to express your ideas and defend positions that sometime will not coincide with your own. This is one of the main merits of the MUNs: helping young people like you to comprehend others’ points of view, and grow in mutual understanding, with the aim to find common solutions to multilateral issues.

But I do hope that your engagement will not stop at the end of the conference. Take what you have learned back home with you, use the skills and knowledge that you will have acquired at FerMUN to bring positive change in you environment,  transform your results into concrete engagements: by doing so, you will truly become ambassadors of the United Nations and will take a leadership role in your communities to make your world, our world, a better place!

I wish you all the best for your work and look forward to hearing about its conclusions.

Thank you very much. Merci beaucoup.